FABELL, le site officiel



“j'ai toujours admiré la ferveur de Fabell pour faire en sorte que la musique soit un moment de partage et de rassemblement” David Foenkinos


Fabell.fr

ACTU

Fabell au Vingtième Théâtre à Paris: public sous le charme et critique dithyrambique. Une soirée d'une rare intensité.




Ils sont arrivés les uns après les autres dans l'enceinte quasi champêtre du Vingtième Théâtre à Paris, chaleureux établissement niché sur les hauteurs de Ménilmontant et dirigé depuis longtemps par le dynamique et intègre Pascal Martinet.

Les uns, avec plus d'une heure et demi d'avance, se sont installés, sereins, dans le petit jardin extérieur. D'autres ont surgi à la dernière minute, tout essoufflés pour s'engouffrer dans la salle déjà obscure.


Certains sont venus de très loin pour écouter Fabell...

Dès 19 heures, le public se presse dans le hall du Vingtième Théâtre -  © Rouge Orange
Dès 19 heures, le public se presse dans le hall du Vingtième Théâtre - © Rouge Orange
Certains n'ont pas hésité à venir de très loin pour retrouver Fabell, sa voix quasi envoutante et ses textes touchants.

Fans de l'artiste, amoureux de la chanson française de qualité ou militants des différentes causes que soutient obstinément Fabell, ils et elles étaient, tous et toutes, fraternellement au rendez-vous!

L'évènement étant organisé par le réseau solidaire de Pierre Martial, écrivain, producteur militant et activiste obstiné pour un monde meilleur, l'accueil était, comme toujours, chaleureux.

On y a retrouvé avec plaisir les militantes et militants et les bénévoles de France Aung San Suu Kyi et de Rouge Orange ainsi que la douce et très efficace Cristine Hudin, d'Edito-Musique, co-organisatrice de l'évènement ainsi que toute l'équipe du Vingtième Théâtre.


Une émouvante ballade, dédiée aux femmes, qui nous entraine aux quatre coins du monde

Fabell, accompagnée par Patrick Pernet, sur la belle scène du Vingtième Théâtre - © Tran Nghi
Fabell, accompagnée par Patrick Pernet, sur la belle scène du Vingtième Théâtre - © Tran Nghi
Le récital de Fabell nous a entrainé aux quatre coins du monde et à des époques différentes, de Rangoun au Mississipi, de Tlemcen à Cordoue, de Paris à Kaboul, aux côtés de femmes remarquables comme Rosa Parks, Fanny Lou Hammer, Aung San Suu Kyi, Angela Davis, Soeur Emmanuelle, mais aussi Mona Lisa et une troublante “ladyboy”.

Sans oublier quelques hommes remarquables comme Nelson Mandela et "Zarganar”, le Coluche birman emprisonné de longues années pour son humour de résistance contre la junte militaire.

Le tout avec tendresse, révolte et espoir - toujours avec espoir! - sur des airs de protest song à la Joan Baez, Murray Head ou Bob Dylan.

Fabell a chanté - et nous a enchantés! - en français, tout en mêlant, par moments, quatre autres langues: l'espagnol, l'anglais, l'hébreu et l'arabe, sa façon à elle de montrer que le monde est notre pays, que nous sommes, toutes et tous, citoyennes et citoyens d'une même planète et que c'est à nous d'y dessiner la Paix, le Respect et l'Amour. Sa chanson “Otage” a particulièrement bouleversé le public, tant elle résonne douloureusement avec l'actualité.


Guitare, piano, envoûtants accords et synthé magique!

Une ballade dans le monde entier aux couleurs tango, flamenco, blues ou rock! © Tran Nghi
Une ballade dans le monde entier aux couleurs tango, flamenco, blues ou rock! © Tran Nghi
Son public fidèle depuis de longues années a eu plaisir à y réentendre le répertoire qu'il adore tout en découvrant les chansons de son nouvel album “Tout feu, tout femme!”.

Celles et ceux qui la connaissent surtout pour ses engagements militants de femme libre et solidaire ont découvert avec émotion la profondeur de son talent d'auteur-compositeur-interprête.

Chapeau bas pour ses mélodies et le texte talentueux de ses chansons, écrites ou co-écrites avec Pierre Martial.

Fabell s'accompagnait à la guitare, comme elle le fait toujours bien sûr, - cette merveilleuse guitare “collector” - tandis que Patrick Pernet, étonnant et excellent musicien (et l'un des arrangeurs de l'album "Tout feu, tout femme!”) nous a fait passer, avec son synthé magique et ses envoutants accords, de pays en pays et d'époque en époque, avec des couleurs tango, flamenco, bluesy, intimistes ou rock!


Public sous le charme et critique dithyrambique

Fabell, très entourée à sa sortie de scène, dédicace son album à un public conquis -  © Rouge Orange
Fabell, très entourée à sa sortie de scène, dédicace son album à un public conquis - © Rouge Orange
A la sortie, il y avait comme des étoiles dans les yeux du public et un sourire rêveur était posé sur toutes les lèvres... “Son parfait, éclairages superbes, magie des mots et de la musique...”, telles étaient les réactions spontanées et heureuses.

Lorsque Fabell, après quelques minutes de repos bien mérité en loge, vint nous rejoindre dans le hall pour signer son album à la demande de nombreuses personnes, on l'entoura, on l'a fêta et on l'a prit dans nos bras.

La critique musicale présente au concert, et en particulier l'excellent Norbert Gabriel du quotidien de la chanson française Nos Enchanteurs, fut d'un enthousiasme qui fit chaud au coeur à toutes et tous.

Très, très belle soirée, assurément!

POUR LIRE LA CRITIQUE DE NORBERT GABRIEL, CLIQUEZ ICI

Et à très bientôt pour notre prochain rendez-vous avec Fabell!

L'équipe de Rouge Orange Productions Solidaires



Pierre Martial, producteur militant et organisateur des concerts de Fabell © Rouge Orange
Pierre Martial, producteur militant et organisateur des concerts de Fabell © Rouge Orange

Lydia et Christine, de l'équipe des bénévoles, tiennent les stands solidaires de France Aung San Suu Kyi et de Rouge Orange - ©  Tran Nghi
Lydia et Christine, de l'équipe des bénévoles, tiennent les stands solidaires de France Aung San Suu Kyi et de Rouge Orange - © Tran Nghi

Albums de Fabell, affiches et fleyers du concert - © Tran Nghi
Albums de Fabell, affiches et fleyers du concert - © Tran Nghi

Lydia, Fabell, Pierre Martial et Nghi, le sourire aux lèvres après cette belle soirée! We shall overcome!
Lydia, Fabell, Pierre Martial et Nghi, le sourire aux lèvres après cette belle soirée! We shall overcome!

L'affiche collector du concert  © Rouge Orange
L'affiche collector du concert © Rouge Orange




Nouveau commentaire :



J'achète le nouvel album “Tout feu, tout femme!“


LE NOUVEL ALBUM DE FABELL, TOUT FEU, TOUT FEMME
DEDICACE

Je m'abonne à la newsletter

Je buzze pour Fabell

Je rejoins Fabell sur Facebook

J'achète le nouvel album “Tout feu, tout femme!“

LE NOUVEL ALBUM DE FABELL, TOUT FEU, TOUT FEMME
DEDICACE



CLIP: la chanson-hommage de Fabell à Aung San Suu Kyi

)

CLIP: “Nelson Mandela, tu nous a montré la voie!”


CLIP: "Grand-Père Win Tin“